La Retraite visait principalement à identifier des mesures stratégiques qui permettraient de tirer parti de la performance globale et de l'éminence du Secrétariat en tant qu'organisation sous-régionale unique.

"Un aspect intégral de tout cet exercice est de revoir et de renforcer l'alignement des stratégies de programmation du Secrétariat sur les objectifs fondamentaux du Groupe, comme l'ont convenu nos Leaders dans le Plan MSG 2038 Prospérité pour Tous", le Directeur Général de MSG, l'Ambassadeur Amena Yauvoli a déclaré.

Le Directeur général a ajouté que la retraite a été organisée conformément à l'une des décisions clés du Conseil d'administration de MSG lors de sa réunion à Port-Vila le 20 décembre 2016, afin de faciliter d'autres améliorations de la gouvernance générale du Secrétariat. «Nous nous sommes engagés à améliorer nos systèmes et processus internes qui sont essentiels à l'exécution rentable du programme de travail du Secrétariat pour le bénéfice tangible de nos Membres», a souligné l'Ambassadeur Yauvoli.

Le Directeur général a reconnu l'aide financière de l'Union européenne (UE) dans le cadre du 10e Fonds européen de développement tel qu'il était administré par le Secrétariat du Forum des îles du Pacifique.

"Le soutien de l'UE qui a été réalisé dans le cadre du Projet d'assistance technique pour l'intégration du Pacifique, ou PITAP, n'a pas seulement contribué à la révision de l'Accord commercial MSG et à la formulation de la Stratégie de développement du secteur privé MSG, mais a également contribué à l'institutionnalisation Renforcement des opérations du Secrétariat ", a déclaré l'ambassadeur Yauvoli.

Le Secrétariat a engagé les services de consultants indépendants, M. Filipe Tuisawau, spécialiste en ressources humaines, et M. Uraia Rasake, un formateur de marque, pour faciliter la retraite et façonner le nouveau plan d'entreprise qui sera présenté à la prochaine réunion du MSG Conseil d'administration prévu pour juin 2017.

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu