Le samedi 7 juin 2017, le Premier ministre Charlot Salwai, accompagné du député de Tanna M. Nako Natuman et de l'Ambassadeur de Chine à Vanuatu, Liun Guan  s’est rendu à Tanna pour constater l’état d’avancement des travaux de goudronnagemenés actuellement sur l’île.

À l'aéroport, la délégation a eu droit à un accueil coutumier deschefs et des habitants de l'île. Après la cérémonie d’accueil, direction le village d'Imaelone, là où s’arrête actuellement le goudronnage de la route depuis l'aéroport.

M.Salwai et sa délégation se sont également rendus à Imlau, à la carrière d’extraction de pierres servant à la construction de la route, avant de se rendre à Green pointoù s’arrêtentles travaux de la phase 1 du projet de goudronnage. Le Premier ministre s’est dit ravi de constater l’état d’avancement actuel desdits travaux. Il a démenti, par ailleurs, la rumeur selon laquelle la seconde phase du projet n’aura pas lieu et a confirmé la signature prochaine d’une entente relative à cette seconde phase du projet de goudronnage de la route depuis Green Point jusqu’au sud de Tanna.

En remerciant les chefs et les habitants d’avoir apporté leur soutien en accordant l’accès à la terre et aux pierres utilisés dans la construction de la route, le Premier ministre a fait comprendre que bon nombre deprojet de développement à Vanuatu ne sont réalisés que surterre ni en merou à l’espace.

 

Selon desvisiteurs en provenance de Port-Vila, cette nouvelle route est de loin bien meilleure à celles construites à la capitale et à Santo. Sous la supervision de la CCECC, la fondation constituée de plusieurs couches de pierres concassées convenablement arrosées est tassée à l’aide d’un compacteur avant la pose de l’enrobé. Par ailleurs, des opérations d’excavation et de nivellement des collinessont également réalisées pour permettre le passage de la route. Il est souvent assez difficile, selon les habitants, d’accéder en voiture au sud de l’île en empruntant ces collines par temps de pluie.En outre, des glissières de sécurité en béton sont installées aux endroits dangereux de la route bordée par desprécipices.Les habitants constatent que la pluie a interrompu de nombreuses fois le chantier, ralentissant ainsi les travaux de goudronnage de la route. Même si les travaux de la phase 1 du projet ne sont pas totalement achevés, cela n’empêche pas le développement de nouvelles installations et de petites activités commerciales tellesdes bars de kava et des stands de marché aubord de la route. 

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu