Le Ministère des affaires étrangères, de la coopération internationale et du commerce extérieur, responsable de la politique nationale des océans, du Vanuatu, souhaite informer le grand public d'une décision importante prise en décembre 2017 par le Conseil des ministres et visant à interdire l'importation et la fabrication locale de certains produits plastiques non biodégradables.
 
La décision du gouvernement d'interdire certains produits plastiques non biodégradables repose sur les résultats d'études sur le terrain effectuées par des groupes environnementaux travaillant conjointement avec le ministère de l'Environnement sur des zones situées  autour d'Efate qui ont démontré qu'une quantité considérable de déchets plastiques a déjà affecté nos océans. Les déchets plastiques dans l'océan sont appelés déchets marins.
 
En 2018, le gouvernement prendra un certain nombre de mesures importantes pour gérer la question des déchets marins et espère sincèrement que les commerces et entreprises, les autorités locales et le grand public aideront le gouvernement à préserver nos océans.
 
Le gouvernement, par l'intermédiaire du Conseil des ministres, a fixé les premières étapes suivantes concernant  la gestion des déchets marins:
 
1. Interdire l'importation de sacs plastiques non biodégradables à usage unique et de boîtes à emporter en polystyrène au Vanuatu à compter du 31 janvier 2018.
 
2. Obligation pour les fabricants locaux de sacs en plastique de n'utiliser que des plastiques biodégradables à partir du 31 janvier 2018.
 
3. Étudier et proposer une nouvelle méthode d'élimination des déchets de bouteilles en plastique au Vanuatu à partir du 31 janvier 2018.
 
4. Accorder aux entreprises une période de grâce de six (6) mois expirant le 30 juin 2018 pour épuiser leur stock actuel de sacs plastiques à usage unique et de boîtes à emporter en polystyrène .
 
5. Mettre en place un règlement au sein de la Loi sur la gestion des déchets pour la mise en œuvre de ces changements d'ici la fin janvier 2018.
 
6. Soutien par le gouvernement d'autres alternatives aux sacs  plastiques tels que les paniers traditionnels.
 
Le gouvernement conseille donc à tous les importateurs et fabricants des produits mentionnés ci-dessus de prendre note de ces dates.
 
Au cours des prochains mois, le gouvernement, par l'entremise du Sous-comité de gestion de la politiques nationale des océans relevant du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce extérieur, annoncera et mettra en œuvre des mesures supplémentaires visant à réduire davantage les déchets marins.
 
Le gouvernement du Vanuatu a été le premier pays du Pacifique à établir une politique nationale des océans dans le but de mieux gérer nos océans et nos ressources pour les générations présentes et futures. En outre, le Vanuatu s'est déjà engagé à mettre en œuvre l'objectif de développement durable 14 (SDG 14) des objectifs de développement durable des Nations Unies 2015-2030 qui est de «Conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines».
 

 

De plus amples informations peuvent être obtenues en contactant le Chef de la Division des affaires maritimes et océaniques du Ministère des affaires étrangères, de la coopération internationale et du commerce extérieur, par courrier électronique à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 33180.

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu