Le Premier Ministre Charlot Salwai disait qu'aujourd'hui il existe une autre produit que la population peut y gagner de l'argent. Monsieur Salwai fessait cette discours lorsqu'il est parti visité le champs de noni, le 4 février au village du Baie de Velit à l'Est de Santo. Suivant les informations que le premier Ministre, le ministre de l'agriculture Matai Seremaiha, le ministre de la finance avec le même titre membre du parlement de la circonscription de Santo Gaetan Pikioune et les officiers supérieure du gouvernement qui sont sur l'île de Santo. Une personne peut gagner de l'argent avec ce produit après un ans de plantation comparant au kava et au cocotier qui met 5 a 6 ans au agriculteurs pour gagner de l'argent avec ces produits. les informations collecté concernant le noni, seulement un pied de noni une personne peut gagner 6000 vatu et avec un hectare une personne peut planter 10 000 pieds de noni.

 les information que le site web du gouvernement a recueille disait que les gens peuvent fait la récolte des nonis 4 fois par an. L'information que le Premier Ministre et sa délégation ont reçu de la part de la compagnie chinoise qui ont planté ces pieds de noni disait qu'il  y a son marché en Chine. Cette compagnie construit un grand bâtiment au village du baie de Velit qui deviendrai l'usine de fabrique du Noni. La compagnie disait aussi qu'il donnerai gratuitement des jeunes pousses des nonis au personnes qui y sont intéresser de le planter, et si l'arbre donne ces fruit ils iront revendre auprès de l'usine de la fabrique.

Monsieur Salwai comparant le noni avec le kava en disant que le kava n'a pas de marche ni de l'usine pour la fabrique alors que le kava noni a son marche et son usine de fabrique au Vanuatu et en Chine. Aujourd'hui la population de la Chine comptait plus d'un milliards de personnes, le noni a un marche en Chine, ce dernier   est une bonne affaires pour la population du Vanuatu. Le Premier Ministre disait qu'il était témoin du noni du Vanuatu qui est sur le marché chinoise, cela montre que les chinois aiment le noni du Vanuatu. Ces nonis vendu en Chine viennent d'une autre compagnie qui est sur l'île de Vaté qui les exportent vers la Chine.

Il fait appel au fonctionnaire qui travaillent sur Santo qu'ils aideront les investisseurs qui veulent investirent au Vanuatu. Le Premier Ministre disait que le gouvernement peut beaucoup promouvoir le Vanuatu comme étant un bon endroit pour investir et si les investisseurs arrivent et qu'on les aident pas, ils retourneront chez eux avec leur argent. Certains investisseurs peuvent aussi décourager les autres investisseurs pour ne pas venir au Vanuatu. Plusieurs fois, des investisseurs qui arrivent dans le pays et qui ne connaissaient pas le processus d'investir au Vanuatu et ils font appel au fonctionnaire pour aider ces investisseurs.

 

Monsieur Salwai s'adresse au communauté du Baie de Valit en disant de bien garder cette plantation de noni. Il a fait cette appel suivant les rumeurs de certains personnes qui disaient que des gens ont cassé la barrière qui entourait la plantation du noni et ont déraciner des jeunes pousses du noni. Monsieur Salwai fait appel aux chefs et à la population du baie de Velit de ne pas déranger le développement du noni mais ils devaient plutôt les protéger. Il a terminé en disant que les gens qui bénéficieront en premier de cet projet sont les habitants de cette village. 

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu