Le Premier ministre Charlot Salwai et son homologue indien, ... auront une discussion bilatérale demain soir, samedi 10 mars à 20h00, heure locale, dans la capitale indienne de New Delhi.

Au cours de leur entretien, les deux premiers ministres vont explorer leur relation actuelle et leur accord d'échange et les possibilités de nouveaux accords.

Chaque année, le gouvernement indien a fait don depuis l'établissement de leurs relations bilatérales d'une subvention de plus de 20 millions de vatu. La semaine dernière, New Delhi a fait don de 20 millions de vatu en tant que contribution au développement de l'énergie solaire au Vanuatu.

M. Salwai s'est rendu à New Delhi à la mi-soirée pour assister à la première réunion internationale de l'Alliance solaire internationale,

M. Salwai qui est accompagné par son DG par intérim, Gregoire Niptik et le DG du changement climatique, Jesse Benjamin ont été reçus à leur arrivée par le haut commissaire indien pour Vaanuatu mais basé à Suva Fiji, Vishwas Sapkal à l'aéroport dernière nikght. Ce matin, M. Salwai a rencontré M. Sapkal et des membres du monde des affaires à New Delhi, à l'hôtel Le Merdien. M. Salwai et sa délégation se joindront aux autres dirigeants de l'ISA lors de la conférence de dimanche. EST UN. L'ISA est une alliance de plus de 121 pays, la plupart d'entre eux étant des pays ensoleillés, qui se situent en tout ou en partie entre le Tropique du Cancer et le Tropique du Capricorne. L'objectif principal de l'alliance est de travailler pour une exploitation efficace de l'énergie solaire afin de réduire la dépendance aux combustibles fossiles.

L'alliance est une organisation intergouvernementale basée sur un traité. Les pays qui ne relèvent pas des tropiques peuvent adhérer à l'ISA et bénéficier de tous les avantages en tant que membres, à l'exception des droits de vote.

L'accord-cadre de l'Alliance solaire internationale a ouvert ses portes à Marrakech, au Maroc, en novembre 2016, et Vanuatu, parmi les 121 premiers pays, a signé et rejoint l'ISA.

L'Alliance, dont le siège est à Gurugram en Inde, a pour objectif de déployer plus de 1 000 gigawatts d'énergie solaire et de mobiliser plus de 1 000 milliards de dollars en énergie solaire d'ici 2030, facilitant et accélérant le déploiement à grande échelle de l'énergie solaire dans les pays en développement. répondre à la forte demande d'énergie et aider à lutter contre le changement climatique.

L'accord-cadre a été ratifié par 19 pays: Inde, France, Australie, Bangladesh, Comores, Fidji, France, Ghana, Guinée, Maurice, Seychelles, Somalie, Soudan du Sud et Tuvalu.

Vanuatu devrait être ratifié cette année.Vanuatu est géographiquement situé parmi les pays riches en soleil se trouvant entièrement le long du Tropique du Capricorne et du Tropique du Cancer qui sont pertinents dans la recherche d'accélérer l'utilisation de l'énergie solaire, contribuant ainsi à réduire les émissions de gaz tout en fournissant une énergie propre et bon marché.

L'ISA permettra à Vanuatu d'avoir un meilleur accès au financement et à l'assistance technique pour le déploiement de l'énergie solaire au Vanuatu. Cela renforcera les efforts et les engagements nationaux et internationaux de Vanuatu en matière d'adaptation au changement climatique et d'atténuation de ses effets.

En tant que partie à l'ISA Vanuatu est tenu de payer des cotisations annuelles à l'ISA.

La ratification du cadre d'accord sur l'AIS permettra à Vanuatu de bénéficier des ressources techniques et financières qui seront établies ou mobilisées par l'intermédiaire de l'ISA.

L'article 26 de la Constitution de Vanuatu exige que les traités négociés par le gouvernement soient présentés au Parlement pour ratification quand:

a. Concernent les organisations internationales, la paix ou le commerce

b. Commettre la dépense de fonds publics

c. Affecter le statut des personnes

d. Exiger la modification des lois de la République de Vanuatu; ou

e. Prévoir le transfert, l'échange ou l'annexion de territoire

 

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu