Un grand bonjour à vous tous.

Permettez-moi d’emblée de vous saluer et de vous souhaiter à tous une chaleureuse bienvenue à Port-Vila (République de Vanuatu), à ceux d'entre vous qui ont fait le voyage depuis les différentes capitales du Pacifique pour assister à cette 88e Réunion du conseil de l'USP, gracieusement cofinancée par le gouvernement de Vanuatu et l'Université du Pacifique Sud. Cette réunion régionale continue de faire mieux connaître le Vanuatu et son statut de véritable partenaire dans la région du Pacifique. Nous sommes vraiment reconnaissants en tant que pays d’accueillir la famille pacifique ici à Port Vila.

Permettez-moi également de vous exprimer ma profonde gratitude au nom du gouvernement et du peuple de Vanuatu pour avoir choisi Port Vila et Vanuatu comme hôtes de cette importante réunion régionale. J'exprime ma gratitude personnelle aux organisateurs des réunions pour m'avoir fait présider aux cérémonies d'ouverture au nom des enfants, des étudiants, de la population et du gouvernement de Vanuatu.

Mesdames et Messieurs,

En tant que petits États insulaires, nos populations sont relativement petites, allant de 1 500 à Tokelau à plus de 6 millions en Papouasie Nouvelle-Guinée. Les peuples qui composent notre population constituent cependant notre ressource la plus importante et précieuse et c’est pourquoi l’éducation est si importante pour nous pour notre développement.

En raison de la taille de nos pays, de leur situation géographique et de leur étendue, nous n’avons pas les économies d’échelle et n’a pas accès au marché mondial pour être compétitifs sur le plan commercial. Par conséquent, nous devons investir dans nos gens. L’éducation doit rester au centre de notre développement social, culturel et économique.

Dans le cadre du programme Éducation 2030, nous devons examiner ce que nous avons appris et nous concentrer sur la qualité et la pertinence pour répondre aux besoins des jeunes apprenants du 21ème siècle du Pacifique.

Dans le Pacifique, nous reconnaissons la qualité dans tous les domaines de l’éducation. Par conséquent, des efforts concertés en matière de curriculum, de développement des enseignants et d’environnement d’apprentissage doivent être urgents et traités en permanence. Il s’agit de faire en sorte que l’éducation soit inclusive, de grande qualité et pertinente pour nos étudiants du Pacifique qui vivent et interagissent dans une société mondiale.

La pertinence en termes de contenu du programme, la pertinence des méthodologies d'apprentissage et d'enseignement utilisées et la pertinence de l'environnement dans lequel se déroule l'apprentissage ont toutes besoin d'être flexibles pour s'adapter à un environnement mondial en constante évolution.

Pendant plus de cinq décennies, l'USP a été un phare de l'apprentissage intemporel et, pendant ces nombreuses années, a été la source du progrès de nos régions.

 Chaque réunion convoquée doit reconnaître l’harmonie que cette université crée entre de nombreuses cultures et traditions disséminées dans notre région et au-delà. Nous devons reconnaître le caractère unique d’une université située dans une région d’une extraordinaire diversité physique, sociale et économique.

Nous nous réunissons aujourd'hui pour ouvrir officiellement la 88ème réunion du Conseil de l'USP. En tant que membres représentant les gouvernements des pays membres, le personnel universitaire, les étudiants, les dirigeants communautaires et les dirigeants d'entreprise, nous nous rappelons la responsabilité première qui nous est confiée par notre peuple. Nous pouvons examiner les objectifs fixés lors de la réunion précédente et chercher des solutions qui correspondent aux nouveaux développements.

Les défis de développement de nos pays varient énormément et nécessitent donc une formation pertinente et de qualité. En tant qu'économies en développement, nos économies en développement et nos pays insulaires sont vulnérables au nombre de tendances internationales. Une éducation pertinente est donc essentielle pour relever les défis du temps. Avec le 50e anniversaire de l'université célébré l'année dernière, nous nous sommes déjà acquis une solide réputation en tant que centre d'apprentissage novateur et progressiste d'excellence. Nous continuerons d'exiger du plus haut niveau d'apprentissage et d'enseignement de cette institution.

Je note que l’Université a bien servi la région et a contribué à nos développements au fil des ans. Je voudrais saisir cette occasion pour remercier le professeur Rajesh Chandra, vice-président, pour son dévouement professionnel et son engagement à élever l'université à son statut actuel. Il reste encore beaucoup à faire, mais je suis convaincu que le nouveau vice-chancelier, le professeur Pal AHluwalia, continuera d’ajouter à cette contribution et d’élever l’université à de nouveaux niveaux. Je vous remercie pour votre leadership à cet égard. Merci également à tous les membres du personnel académique, administratif et auxiliaire des campus principaux et des sous-régionaux de veiller à ce que l'USP offre les meilleurs services.

La réunion de deux jours vous offre une plate-forme et l’occasion de discuter d’un éventail de questions importantes qui touchent l’USP. Votre délibération sur la future gouvernance générale de la planification stratégique et les processus de reddition de comptes sera la clé des orientations prises par l’Université.

Mesdames et messieurs, permettez-moi de partager un peu d'expérience du Vanuatu.

Le gouvernement est attaché au nouveau programme 2030 pour les objectifs de développement durable ou ODD. En 2016, j'ai lancé le plan national de développement durable 2030 du pays, qualifié à l'échelle nationale de "Plan 2030 du peuple", qui englobe le soutien écrasant et l'appropriation du plan par toutes les institutions et la population de Vanuatu. Profondément enraciné et fondé sur trois (3) piliers clés soigneusement sélectionnés à l'échelle nationale pour leur pertinence par rapport au contexte local - les piliers social, environnemental et économique -, le Plan du peuple de Vanuatu pour 2030 "guide le programme de développement national du pays pour les onze prochaines années à 2030.

Mesdames et Messieurs

Permettez-moi de vous présenter, à vous et à notre public prestigieux, un aperçu du secteur de l’éducation au Vanuatu. Premièrement, l'assurance que Vanuatu est pleinement engagé dans l'ODD4 et dans tous ses objectifs. Pour confirmer cet engagement national, le gouvernement alloue actuellement 23% de ses budgets nationaux au développement de l’éducation au Vanuatu. La Stratégie sectorielle de l’éducation de Vanuatu 2017-2018 garantit un accès équitable et inclusif à un système d’éducation et de formation de qualité, allant de la protection et de l’éducation de la petite enfance, au développement de la petite enfance, jusqu’à l’enseignement supérieur et supérieur et à la langues vernaculaires au début puis anglais et français: langues officielles d’enseignement du Vanuatu.

Nous intégrons la PEPE dans notre système éducatif et accordons des subventions aux enfants de la PEPE. Nous continuons à octroyer des subventions aux élèves du primaire et aux écoles secondaires afin que tous les enfants d'âge scolaire puissent terminer leur éducation de base ou douze années complètes d'enseignement obligatoire jusqu'au premier cycle du secondaire.

Au deuxième cycle du secondaire, au postsecondaire et à l’université, l’apprentissage des élèves est financé par une subvention gouvernementale et par un important programme de bourses d’études financé par le gouvernement, pour un montant de 6 millions de dollars par an. Ceci est en outre soutenu par nos généreux partenaires de développement.

À ce stade, je voulais mettre fin à cette occasion et demander instamment au Conseil de l’USP d’envisager d’améliorer les cours dispensés par l’USP sur les campus régionaux, du niveau du diplôme au niveau de la maîtrise. Vanuatu souhaite voir plus de cours dans différents disciples au campus Emalus, au niveau du diplôme et de la maîtrise.

Nous souhaitons également une réforme de la structure de gestion de l’Université du Pacifique Sud, en accordant une plus grande attention à l’emploi de nationaux des pays membres comme moyen de renforcer les capacités régionales aux échelons supérieurs.

Votre mission régionale à Port-Vila coïncide avec l'un des développements historiques de Vanuatu dans le secteur de l'éducation. Comme vous le savez sans doute, Vanuatu travaille actuellement au développement de son secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche. Le gouvernement, par le biais du ministère de l'Éducation et de la Formation, prend actuellement les mesures nécessaires pour que les principaux acteurs de l'éducation et de la formation se rallient à la création éventuelle d'une "Université nationale bilingue de Vanuatu".

Vanuatu continue de valoriser l'aide généreuse de l'Université du Pacifique Sud dans le secteur de l'éducation, et le gouvernement continuera certainement de collaborer et de faire appel à l'expertise de l'Université du Pacifique Sud pour nous guider dans la poursuite de l'émancipation de notre secteur de l'éducation, en particulier la création de "Nation Bilingual University Of Vanuatu". Nous souhaitons davantage de collaboration et de partenariat constructifs, ainsi qu'une volonté accrue de la part de l'USP de collaborer étroitement avec les établissements d'enseignement supérieur locaux au Vanuatu.

J'espère donc que, grâce à cette réunion, nos résultats escomptés seront atteints afin de les intégrer dans le cadre politique pertinent, mais également de pouvoir créer un réseau de partenariat de travail permanent afin de renforcer notre secteur de l'éducation respectif, y compris notre université régionale.

En conclusion, je tiens à remercier une nouvelle fois l’université du Pacifique Sud pour son partenariat avec nous et pour le cofinancement de l’organisation et du déroulement de cette réunion. Cela montre, une fois de plus, que nous sommes tous profondément préoccupés par les enfants du Pacifique et leurs moyens de subsistance. Notre présence ici à Port-Vila confirme que nous accordons la priorité au bien des enfants, car les étudiants constituent la base de nos discussions, de nos recommandations, de notre approbation et enfin de sa mise en œuvre. C'est pourquoi nos gouvernements accordent une haute priorité à l'éducation.

Enfin, Mesdames et Messieurs, je vous souhaite à tous des débats fructueux. Mais en dehors de votre emploi du temps très chargé, prenez également le temps de vous déplacer et de rencontrer les habitants de Vanuatu. Je suis sûr qu'ils vous accueilleront avec le même sourire naturel encore et encore lorsqu'ils vous croiseront en dehors des limites de cet hôtel ou de tous les endroits où vous vous déplacerez.

J'ai maintenant l'honneur et le privilège de déclarer officiellement ouverte la 88e réunion du conseil de l'USP.

Merci à tous pour la courtoisie de votre aimable attention. Je vous remercie.

Designed by PG IT Consulting - webdesign.vu